NOUS LES VIEUX DE DEMAIN:::

Publié le par Rêves de B::::



Regardons demain à 22h30 l'emission "Les infiltrés" sur la 2 -le titre aurait pu être mieux choisi..."- animée par David Pujadas.
Au début toute jeune et inexpérimentée, j'ai entendu et assisté à des choses indignes à propos des "soins" aux personnes âgées. Puis on prend de la bouteille et au lieu de tourner le dos, on fait face.
Mais là encore que de non-dits, de silences et d'irresponsabilités.

Ma dernière expérience s'est située dans une maison de retraite vers Allauch -PACA-.
Quand la personne ne peut plus se nourrir:
dans sa faiblesse, toute recroquevillée comme un petit oiseau décharné au fond de son lit, tellement faible sans pouvoir lever ni la fourchette ni le couteau, avec un plateau posé devant elle,  un péremptoire "Mangez Mémée!" La porte claque et les talons s'éloignent.
Quelqu'un viendra chercher le plateau intact quelques instants après avec de belles phrases: "Oh! Mais Mémée vous n'avez rien mangé, c'est pas bien ça!"
... Lorsqu'en soins palliatifs (!) on entend un "vieux", attaché à son fauteuil mais le corps à moitié par terre,  crier de sa chambre, porte ouverte,  "Infirmière, infirmière!" et que celle-çi passe devant -heure de la sortie oblige- et lance à haute voix, "L'infirmière elle n'est plus là, l'infirmière elle est partie!"
Ou bien un médecin, j'ai bien dit un médecin, vient dans la chambre de la patiente "condamnée" (et aux pires douleurs), lui dire -l'air et le ton  badin- si vous vous plaignez encore à Votre X "Je vous tords le cou et même le bras!"
Je sais aussi les gifles aux personnes âgées dans certaines maisons de retraite, les maltraitances qu'il faut signaler immédiatement au risque de les voir s'installer que ce soit en institution ou à domicile.
Il faut enfin ouvrir les yeux et parler.


En France, 35 000 personnes âgées seraient maltraitées à leur domicile, mais aussi en maison de retraite. Personnel sous-qualifié, absence de soins médicaux, structures non contrôlées : que se passe t-il exactement dans ces établissements pour personnes âgées ? Pour le savoir, une journaliste s'est infiltrée pendant plusieurs semaines dans une maison de retraite publique, là où se trouvent 60 % des personnes âgées placées. Dans la peau d'une stagiaire aide-soignante, équipée d'une caméra cachée, elle a pu filmer tout ce qu'elle a vu et entendu : non-respect des règles d'hygiène, absence de soins, injures, menaces, erreurs médicales. Loin des propos officiels, ces images sont souvent bouleversantes et révoltantes.


Publié dans HUMEURS

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

heike 26/10/2008 15:38

Je sais bien qu'il y a de la maltraitance, ce qui m'embête, c'est la généralisation que les gens qui ne sont pas du milieu vont faire mais qui ne bougeront pas de leur fauteuil pour faire changer les choses! Mais surtout que la seule réaction de l'état soit de fermer cette maison de retraite çi alors que le problème est partout, qu'il fasse dans la solution spectaculaire mais pas efficace. d'autant plus que l'état était au courant mais n'agit qu'une fois les médias alertés. Je me suis mal exprimé et j'espère ne pas t'avoir vexé. J'aimerais une réflexion plus profonde avec des vraies solutions que ce qui a été fait par l'état et le milieu sanitaire et social!

Rêves de B:::: 27/10/2008 23:26


Bonsoir heike,
non je ne suis pas vexée; mais j'ai plutôt l'habitude de dire ce que je pense...le mot fatidique c'est "sanitaire et social" , quand je pense que les centres où je travaille s'appellent "Maison de
la Solidarité", ça me fait marrer mais à un point! Je me suis éloignée ces derniers temps de mes "pénates" professionnelles -c'est ironique disons le bagne- Je ne réfléchis qu'à une chose c'est quoi faire d'autre...
Je vois que tu es à l'ISI, réfléchis bien à ton avenir ds ce corps de métier, je ne veux pas faire les rabats-joie MAIS penses y bien!! Ce métier est bien quand on est pointu...école des cadres,
IBOD, concours en vue des postes de direction de petits établissements etc. Il faut (se) bouger...on ne refait pas l'histoire, je rêve vraiment maintenat à autre chose mais difficile de lâcher le
soin quelqu'il soit... Cordialement


bibi-bazarette 25/10/2008 18:56

A HeikeBonjour, malheureusement je connais toujours des maisons de retraîte où il arrive qu'un personnel giffle les personnes âgées ou qui ont des paroles maltraitantes, je ne dis pas que c'est partout, heureusement! Comme il arrive encore qu'un enseignant giffle un enfant insupportable, mérité peut-être, mais ce n'est pas son rôle.Il y avait aussi les "débiles profonds" sans famille qui arrivaient ds ce "genre" de maisons...parce que l'HP ne les veut plus par ex. Comme j'ai vu, de mes yeux vu, un infirmier pousser un "simple d'esprit " avec force sur un radiateur: plaie ouverte et rapport du médecin chef. Je ne dis pas non plus que tout le monde agit de la sorte. Les maisons de retraite privées ou publiques de moyen standing ont svt des pbs de personnel et d'argent , je l'ai vécu, la maltraitance était là, manque d'hygiène, pansements pas faits, chambres sales, aides-soignantes qui bousculent, parlent mal etc. Quand on est débordé ds une maison de retraîte: je préfère privilégier les pansements à un rasage de barbe parce que la famille du "papi" vient un dimanche le visiter....Et ceci ne plait pas à la Direction! Maintenant ce n'est plus mon quotidien mais le milieu m'est encore proche.A chacun ses expériences, si tout allait bien on n'en parlerait pas.Bonne soirée.A consulter:sebpourlesintimes.over-blog.com

heike 25/10/2008 16:59

Je n'ai pas vu cette émission mais on en a parlé en cours.C'est du sensationnel et le résultat est la fermeture de la maison de retraite mais ça ne fait que reporter le problême sur les autres institutions qui vont être du coup surchargées.... Il faudrait un débat après mais un vrai débat!Je signale quand même que la DDASS était au courant de ce qui se passait mais n'est jamais venue!Le problème c'est l'argent: pour le nombre de personnels, pour le matériel et les activités et pour les formations, pour ceux qui dirigent ces endroits et veullent sans mettre pleins les poches...Je viens de finir un stage en maison de retraite, un exemple dans le bon sens avec du personnel formé et en nombre, la volonté d'aller de l'avant. Je suis aussi allée dans d'autres et je n'ai jamis vu de maltraitance comme celle-là! J'ai vu des petits cas où ca se rapproche plus à de la négligence... Et avant, c'était mille fois pire!Ne faisons pas une généralité d'un cas mais travaillons pour que ce genre de choses n'existent plus...

fredo 24/10/2008 15:50

je n'aie pus voir cette émission ,et je ne tenais pas à la voir ! Pas à cause du sujet ,mais à cause du format,du concept de l'émission ; on dirait une émission d'une chaine privé présenté par Charles Villeneuve ! Du choc, de l'horreur ,du spectacle ,venez braves gens approchez soyez voyeur grace à nous, mais gardez bonne conscience, nous allons juste stigmatisé ,et sans droit de réponses ,des gens cruelles ,méchants et vicieux . Ce n'est pas pour ça que je ne comprends pas qu'il y a de graves problémes dans les maisons de retraites ,des gens qui souffrent terriblements .Juste  je trouve que ce n'est pas la bonne approche,et que cette émission fait la part belle au sensationnalisme ! Peut être faut il se demander si ces personnels sont assez nombreux ,assez formés, assez compétents . ne soyons pas des inquisiteurs en faisant passer ces soignants pour des monstres ,mais essayons de résoudre le probléme sereinement et calmement ,sans une violeuse caméra justiciére .tu sais perso ,j'aie beaucoup de mal à photgraphier la misére des gens ,et pourtant combien de fois l'occasion ,mais j'assimile ça à du voyeurisme, si ma photo ne fait pas avancer les choses .Ce reportage va t'il faire bouger les choses..;pas sur demain ,la crise ,puis aprés demain l'afghanistan ,puis aprés  autre chose! Zapping permanent; C'était juste mon avis .Bon week quand même BB, aprés ce long et peut être anticonformiste commentaire .Bises .

Rêves de B:::: 24/10/2008 17:13


Mille fois raisons Fredo mais...
J'ai regardé car le médico-social m'interesse "tjrs"...cpdt j'avais des doutes.
En effet, la Secrétaire d'Etat à la Solidarité fait un exemple en portant plainte contre cette maison de retraite publique, qui n'est franchement pas la pire!! De plus elle -MMe Létard -?-- n'est
pas dupe ni hypocrite donc bien consciente des problèmes. Elle doit certainement faire ce qu'elle peut, espérons le.
Cela m'a confortée dans ce que je pense de la machine administrative française. A n'importe quel poste qu'ils soient, les fonctionnaires subissent des pressions, comme cet inspecteur à qui un
ministre a rappelé -parcequ'il l'ouvrait trop- qu'il était noté et qu'il ne fallait pas qu'il oublie par qui!! Je m'en suis d'ailleurs rendue compte par moi-même...Ah! Les notes administratives,
vaste fumisterie, qui tiennent les agents par...comme on dit à Marseille.
Oui les Dass s'en foutent un peu et parfois complètement, soi-disant surchargées de boulot?!
Il faut des menaces pour faire accélérer les choses.
La télévision:
c'est un drôle de procédé de faire ça en camera cachée, mais ces administratifs dès que tu leur parles de télé ou de presse, ils se bougent un peu plus le cul...
Maintenant il faut savoir que les maison de R "de luxe" sont toutes équipées de video- surveillance, justement à cause ou des vols ou de la maltraitance.
La maltraitance il y en a partout, qui en fait les frais en prorité: les enfants, les enfants handicapés, autistes, trisomiques, imc, les personnes âgées...les faibles.
Ce n'est pas partout comme ça bien sûr et bien sûr qu'il ya des gens formidables. Mais il ya aussi des abrutis bien c..., des pervers, des fumistes et aussi des gens épuisés -burn out- par leur
boulot et qui dérapent comme ds le film mais pas forcément Méchants.
J'ai regardé l'oeil critique et le débat ne m'a pas laissé indifférente.
Effectivement il y a tellement de sujets graves.
Oui la photo peut être du voyeurisme en ce qui concerne la misère, mais alors ma foi, ça remettrait en question le métier de grand reporter; les témoignages sont importants sur notre planète et
quand la parole n'a plus de valeur, qu'est ce qui peut rendre la vérité à part la photo ou le film. Ex: Le Pen avec le détail de l'histoire pour la shoah et tous ceux qui la nient, tu me diras
photos, films ou pas d'ailleurs; que reste t il alors la Justice, mal barrée ceci dit avec la main mise de l'Etat et la Dati -groupie du président!
Après il en va de ta propre culpabilité à ne pas vouloir ou vouloir photographier la misère...Le voyeurisme?! La photo est un élément de preuve aussi et de reflexion. Il faut travailler sur sa
culpabilité et qaund on en a moins on se sent bcp mieux.
Bien à toi et j'apprécie ces échanges même si nous n'avons pas des avis exactement identiques. Bises bibi




Sherry 24/10/2008 08:41

J'ai vu l'émission, et pour avoir travaillé quelques mois dans un établissement pour personnes âgées, j'ai vu beaucoup de ces gestes pas "jolis" du tout... et ô combien je le regrette maintenant, je suis restée dans le silence, me contentant d'essayer d'apporter à ces personnes en fin de vie, le meilleur que je pouvais leur donner... je crois que de nos jours la vieillesse est devenu un enfer...

Rêves de B:::: 24/10/2008 17:25


 Le recul n'est pas évident au choeur de certaines  situations et cela empêche d'agir. Parfois on se loupe, on se rate mais l'important c'est d'évoluer, on est humain et on a tous des casseroles derrière soi. Merci de ta visite, à bientôt